A. Artaud s’indigne contre la société

« Non Van Gogh n’était pas fou ! J’écris pour les analphabètes, Van Gogh peint pour les simples d’esprit. Non, Van Gogh n’était pas fou ! »  écrit le poète dans VG le suicidé de la société.

Antonin Artaud et Van Gogh ont en commun une extrême force créatrice leur permettant d’écrire l’indicible, de peindre l’invisible. « Non, Van gogh n’était pas fou, mais ses peintures étaient des feux grégeois, des bombes atomiques, dont l’angle de vision, à côté de toutes les autres peintures qui sévissaient à cette époque, eût été capable de déranger gravement le conformisme larvaire de la bourgeoisie second empire… »

Si vous aimez Van Gogh et Artaud, Rencontre avec Vincent est un voyage onirique à travers des peintures choisies de l’artiste en relation avec ses luttes intérieures. Christine S Moiroux livre  un portrait imaginaire d’une âme tourmentée qui naquit dans des conditions particulières.

Vous le trouverez ici :

https://www.amazon.fr/Rencontre-avec-Vincent-Van-Gogh/dp/2955273805/ref=sr_1_3?ie=UTF8&qid=1465204491&sr=8-3&keywords=rencontre+avec+vincent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s